vendredi, avril 26

Le Ministre du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME de retour sur le terrain.

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plus de deux semaines après la suspension des activités des sociétés MIB et MIBEM, fabricant le vin et la sangria de marque commerciale ‘’Château de France’’ et la liqueur de marque commerciale ‘’Calao’’, ‘’Lord Jack’’ et ‘’Pastis de Marseille 45’’, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, y a effectué une visite de terrain, dans l’après-midi du mercredi 30 janvier 2019.

Objectif, se rendre compte si les différents manquements au niveau de la salubrité et de l’hygiène avaient été corrigés.

« Nous venons de constater, de visu, que le nécessaire a été fait. Je voudrais saluer tous les collaborateurs qui sont intervenus au niveau du comité interministériel et saluer les efforts consentis par les dirigeants de MIB et de MIBEM qui ont désormais des installations qui respectent les normes en matière d’hygiène et de salubrité », a indiqué l’hôte de marque, au terme d’une visite guidée qui l’a conduit dans tous les services, voire les toilettes et les vestiaires de ces deux sociétés.

Pour rappel, dans le cadre de sa politique de protection des consommateurs, le Ministère en charge du Commerce, à travers sa Direction de la métrologie, du Contrôle de la qualité et de la répression des fraudes (DMCQRF), s’est rendu le vendredi 11 janvier 2019, à l’usine de Manufacture Industrial and Beverage and Machinery (MIBEM) sise à  la Zone Industrielle de Koumassi, pour s’enquérir des conditions de fabrication des boissons que propose cette entreprise.

L’environnement insalubre et les mauvaises conditions de travail des employés de cette usine, ont amené le Directeur Général du Commerce Intérieur, Aimé Koizan, à notifier aux dirigeants de ladite usine, sa fermeture jusqu’à nouvel ordre.

Pinto Yao

Facebook Comments
Share.

About Author

Leave A Reply